24 à 48h de réparation pour Bernard Stamm timberland woolrich

Pendant que François Gabart (Macif) file toujours en tête du Vendée Globe devant Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), dimanche 23 décembre woolrich femme, Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), 5e, tente de réparer ses hydrogénérateurs à l’abri d’une île. Le skipper suisse a mouillé son voilier en face de la plage de Sandy Bay woolrich metzingen, au nord de l’île Auckland woolrich parka anorak, dans l’archipel néo-zélandais éponyme.

ORQUES ET CACHALOTS

Après avoir vainement cherché un mouillage abrité, il a, après bien des zigzags parka woolrich kaki, jeté son dévolu sur cette baie dans laquelle le Français Marc Guillemot avait déjà jeté l’ancre en 2008 pour réparer son rail de grand-voile endommagé.Quand il a été mis au courant des intentions de Stamm, Guillemot s’est spontanément proposé pour le guider avec un véritable petit road-book transmis à l’équipe technique de Cheminées Poujoulat sur les pièges à éviter. Lorsqu’il s’était arrêté en 2008, Guillemot avait été frappé par la densité de la faune et évoqué un endroit magique où phoques et morses vivent par troupeaux, où de nombreux cétacés, orques et cachalots viennent roder autour du bateau.

PREUVE PHOTOGRAPHIQUE